Mystère en mer Baltique: un drôle de sous-marin est recherché

"LA" photo de l'objet controversé. ©REUTERS

L'armée suédoise a montré la photo d'un "vaisseau étranger". D'où vient-il? Le mystère est total, malgré les efforts déployés par l'armée: 200 hommes, des hélicoptères, des dragueurs de mines, etc. Il y a là derrière des relents de guerre froide.

Le mystère persiste autour de la présence d'un objet sous-marin non identifié détecté par les autorités suédoises dans l'archipel de Stockholm. La marine poursuit des recherches pour la cinquième journée consécutive.

La Suède cherche dans les eaux autour de Stockholm pour le cinquième jour de suite, un sous-marin "étranger" vu par des témoins, et qui selon Moscou n'est pas russe.

Ce n'est pas une chasse au sous-marin. Nous ne savons pas exactement de quoi il s'agit et on doit d'abord savoir avant tout.
Stefan Lovfen
Premier ministre suédois

• Comment l'histoire a-t-elle commencé? L'armée suédoise a présenté une image de mauvaise qualité de ce qui semble être un engin entouré d'ondulations blanches. La personne qui a pris cette photographie a raconté que l'engin avait ensuite plongé.

©Photo News

"Cela pourrait être un sous-marin, ou un petit sous-marin", a déclaré le contre-amiral Anders Grenstad. "Cela pourrait être des plongeurs utilisant une sorte de véhicule sous-marin ressemblant à un cyclomoteur", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas le nôtre, c'est un vaisseau étranger". "Ce n'est pas une chasse au sous-marin. Nous récupérons les preuves permettant de prouver une activité sous-marine étrangère", a-t-il ajouté, précisant qu'une zone à l'est de la capitale suédoise semble "intéresser une puissance étrangère".

©AFP

L'armée suédoise a déclenché une opération militaire d'ampleur avec plus de 200 hommes, des bateaux furtifs, des dragueurs de mines et des hélicoptères, qui ont fouillé une zone de la mer Baltique d'environ 50 kilomètres après qu'un témoin eut rapporté avoir vu un "objet fabriqué par l'homme" dans l'eau.

La zone de recherche, au sud de la capitale suédoise, a été interdite au trafic aérien. 

Russe, néerlandais, ou...? La Russie a démenti dimanche les informations de la presse suédoise selon lesquelles les forces armées suédoises recherchaient un sous-marin russe endommagé au large de Stockholm.

©REUTERS

Selon une source au sein du ministère russe de la Défense cité par l'agence Interfax, le mystérieux sous-marin détecté au large de Stockholm que l'armée suédoise recherche en mer Baltique est néerlandais. Mais l'armée néerlandaise a démenti que le mystérieux sous-marin recherché par la Marine suédoise en mer Baltique lui appartenait après les affirmations en ce sens du ministère russe de la Défense. "Le sous-marin néerlandais n'est pas impliqué et nous ne sommes pas impliqués dans les opérations de recherche" menées par l'armée suédoise, a déclaré à l'AFP la porte-parole du ministère néerlandais de la Défense, Marnoes Visser.

©EPA

Pour l'ancien commandant en chef des forces armées, Bengt Gustafsson, qui a participé aux recherches dans les années 1980, les chances d'aboutir sont minces.
"L'archipel de Stockholm est particulièrement difficile. Si un sous-marin se réfugie dans une crevasse et coupe les moteurs, c'est vraiment dur de le trouver", a expliqué à l'agence de presse suédoise TT.

 

La recherche de ce que la Défense suédoise qualifie d'"objet" immergé a réveillé des souvenirs de Guerre froide en Suède, à un moment où, de l'aveu même du Premier ministre Stefan Löfven, les exercices militaires se sont intensifiés dans la région de la mer Baltique.

La Suède était coutumière de ce genre de chasse au sous-marin le long de ses côtes dans les années 1980. La plus longue, en octobre 1982, avait duré deux semaines au large de la capitale de Stockholm, sans résultat. Mais depuis la fin de l'URSS en 1991, ces incursions réelles ou supposées dans les eaux suédoises semblaient devoir appartenir à l'Histoire.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés