epinglé

Ne dites plus "protéger" mais "promouvoir" le mode de vie européen

Margaritis Schinas lors de son audition devant les parlementaires européens à Bruxelles le 3 octobre 2019. ©EPA

La future présidente de la commission européenne, Ursula von der Leyen, a renommé le portefeuille controversé sur les migrations. Son futur commissaire européen sera en charge du "mode de vie européen".

Fin de la polémique? Ursula von der Leyen, future présidente de la Commission européenne, a renommé ce mercredi le portefeuille controversé sur les migrations.

Son porte-parole nous invite désormais à parler de "Promotion du mode de vie européen" et non plus "Protection" de ce mode de vie. 

Cet intitulé avait suscité une vive polémique lors de l'annonce de la nouvelle Commission - qui doit entrer en fonction le 1er décembre - constituant un premier couac pour Ursula von der Leyen. Les groupes parlementaires de gauche, les sociaux-démocrates, écologistes et les libéraux de Renew avaient réclamé de la future présidente de la Commission l'abandon de cet intitulé associant migration et "protection du mode de vie européen". Mais cette dernière avait jusqu'alors campé sur ses positions. La responsabilité de ce portefeuille reviendra au Grec Margaritis Schinas.

L'annonce intervient la veille des auditions au Parlement européen des trois candidats commissaires de France, Hongrie et Roumanie. Un processus au cours duquel les trois principales formations de l'assemblée (PPE, S&D et Renew Europe) avaient chacune vu un de leurs représentants recalés. La Commission von der Leyen a toujours l'intention d'entrer en fonction le 1er décembre prochain, un mois en retard sur la date prévue, mais elle est toujours dans l'attente d'une réponse du Royaume-Uni sur la demande d'un commissaire britannique. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n