Publicité
Publicité

Non d'ABN Amro concernant sa dette grecque

La banque néerlandaise ABN Amro refuse de participer, pour des prêts d'une valeur totale d'1,3 milliard d'euros, à la restructuration de la dette grecque.