Nouvelle souche du coronavirus au Royaume-Uni: que sait-on?

Londres se prépare à un nouveau confinement strict. ©REUTERS

La Belgique fermera ses frontières aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni à partir de minuit. Un confinement strict est à nouveau en vigueur à Londres et dans le sud du pays. Mais que sait-on à propos de la nouvelle souche de la maladie qui y sévit?

Ce dimanche matin, le ministre britannique de la Santé Matt Hancock a déclaré que la nouvelle variante de coronavirus qui circule actuellement en Albion est "hors de contrôle". La Belgique a décidé de fermer ses frontières aux voyageurs en provenance d'outre-Manche. Voici un état des lieux non exhaustif quant à ce qu'on sait sur cette nouvelle forme de la maladie.

Où cette nouvelle variante est-elle apparue?

Elle a surgi pour la première fois à Londres ou dans le Kent au milieu du mois de septembre, a indiqué Patrick Vallance, l'un des principaux conseillers scientifiques du gouvernement britannique, au cours d'une conférence de presse samedi. Depuis lors, le nombre de cas a explosé. Le caractère infectieux de cette nouvelle forme pourrait être jusqu'à 70% plus élevé, a précisé le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Patrick Vallance, conseiller du gouvernement britannique, explque les caractéristiques de la nouvelle variante.

"Ce virus se répand de manière significativement plus rapide", a souligné le scientifique. La nouvelle variante est déjà dominante à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre. A la mi-novembre, elle représentait déjà quelque 28% des contaminations à Londres. Début décembre, ce taux était déjà monté à 62%. Ce dimanche, le ministre de la Santé estimait que le virus était hors de contrôle.

Cette nouvelle souche est-elle présente en Belgique?

Elle serait apparue quatre fois au cours des derniers mois en Belgique, a indiqué le virologue Marc Van Ranst au quotidien Het Laatste Nieuws. Cette souche plus contagieuse a également été recensée aux Pays-Bas au début du mois de décembre. Neuf cas ont par ailleurs été enregistrés au Danemark.

62
%
Quelque 62% des contaminations enregistrées au début du mois à Londres étaient issues de cette nouvelle souche.

Ce dimanche midi, le président du Conseil européen Charles Michel, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le président français Emmanuel Macron (actuellement malade de la Covid-19) et la chancelière allemande Angela Merkel se sont concertés quant à l'approche européenne à adopter. Plusieurs pays, comme la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie et la France, ont déjà mis en place des interdictions de voyage en provenance de la Grande-Bretagne.

Quelle est la virulence de cette nouvelle variante?

Cette forme bat toutes les autres en termes de vitesse de propagation, a expliqué Patrick Vallance. "Mais il n'y a aucune preuve qu'elle vous rendra plus gravement malade si vous êtes contaminé ou qu'il y aura davantage d'hospitalisations", a-t-il précisé. Elle semble ainsi se comporter de la même manière que les autres formes de la maladie. L'Organisation mondiale de la Santé demeure en contact avec les autorités britanniques. Matt Hancock a souligné dimanche la nécessité pour les Britanniques de prendre leurs précautions. "Tout le monde doit se comporter comme s'il était porteur du virus."

"L'hypothèse de travail est que le vaccin devrait être adéquat pour cette souche, mais nous devons encore réaliser des recherches à ce sujet."
Patrick Vallance
Conseiller scientifique du gouvernement britannique

Dimanche midi, les experts belges se sont réunis pour évoquer le sujet, a indiqué le virologue Steven De Gucht. Il demeure plus nuancé quant à cette nouvelle forme. "Ce n'est pas forcément le déclenchement d'une nouvelle variante plus contagieuse", a-t-il indiqué.

"Le virus est en hausse de toute façon, cette période de l'année s'y prête. Les chiffres de contamination ont doublé à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre en sept jours, comme ce fut le cas chez nous en octobre. Espérons que le gouvernement britannique donnera plus d'informations dans les prochaisn jours", commente Steven De Gucht.

Y aura-t-il des conséquences sur la campagne de vaccination?

Le Royaume-Uni a entamé sa campagne de vaccination le 8 décembre. La question est maintenant de savoir si cette nouvelle souche peut combattre les efforts réalisés afin d'obtenir un vaccin. Patrick Vallance indique que rien ne le laisse supposer actuellement. "L'hypothèse de travail est que le vaccin devrait être adéquat pour cette souche, mais nous devons encore réaliser des recherches à ce sujet."

Quel est l'impact des nouvelles mesures?

A partir de minuit, la Belgique fermera ses frontières aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni, a expliqué le Premier ministre Alexander De Croo sur le plateau du Zevende Dag (VRT). Les personnes qui arriveraient en Belgique depuis la Grande-Bretagne ce dimanche ont l'obligation de se mettre en quarantaine.

Brussels Airlines indique ne pas encore pouvoir évaluer précisément l'impact de cette décision. "Il n'a pas encore été décidé s'il y aura également une interdiction de transit. C'est une nuance importante. Beaucoup de nos passagers en provenance du Royaume-Uni viennent à Bruxelles pour prendre une correspondance vers l'Afrique.

Lundi, aucun Eurostar ne roulera sur l'axe Londres-Bruxelles-Amsterdam. Des trains continueront provisoirement à assurer la liaison Paris-Londres, indique l'opérateur ferroviaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés