Pas de sauvetage non plus pour l'Espagne

Le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a déclaré vendredi sur la radio catalane RAC1 qu'il écartait "absolument" l'éventualité d'un plan de sauvetage financier de l'Espagne, comme cela a été le cas pour l'Irlande.

"Ceux qui misent contre l'Espagne à court terme vont se tromper", a-t-il assuré, insistant: "il n'y a aucun scénario" dans le sens d'un sauvetage de l'Espagne.

"Ce n'est pas que je veuille transmettre la confiance simplement par ma volonté mais à partir de faits concrets", a-t-il dit, citant notamment le faible niveau de la dette publique espagnole.

Alors que la bourse madrilène baissait fortement, le gouvernement a multiplié ces derniers jours les déclarations assurant que l'Espagne ne serait pas victime d'un effet de contagion face à l'Irlande, après avoir souffert du plan de sauvetage de la Grèce au printemps.

Mais les experts pointent les faiblesses de son économie, avec une croissance nulle, un taux de chômage de 20% (le plus fort de la zone euro) et des réformes jugées encore insuffisantes pour atteindre son objectif de réduction du déficit.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés