Rumeurs de dégradation de l'Italie

Des rumeurs circulent sur une possible dégradation de la note italienne par Moody's. L'agence de notation a refusé de commenter ces rumeurs. L'indice de la Bourse de Milan lâche 2,5%, tout comme Madrid. Le secteur bancaire souffre.

Les Bourses européennes accroissent leurs pertes lundi en fin d'après-midi, plombées par les valeurs bancaires. Des traders évoquent une possible dégradation de la note souveraine de l'Italie par Moody's. L'agence de notation a refusé de commenter cette rumeur. Ni le Trésor italien ni les services de la présidence du Conseil n'ont pu être joints pour un commentaire.

Certains estiment que Moody's attendra la fermeture des marchés avant d'annoncer la dégradation.

Moody's declines commenton chatter of a rating downgrade for #Italy…Looks like we'll be waiting for the market close for the downgrade ^CT— FOREX.com (@FOREXcom) 25 mars 2013



L'agence avait abaissé la note de l'Italie de deux crans en juillet 2012, à Baa2, en l'assortissant d'une perspective négative

La Bourse de Milan a aggravé ses pertes dans la foulée de la diffusion de cette rumeur sur les marchés, entraînant dans son sillage l'ensemble des Bourses européennes.




L'indice Euro Stoxx 50, qui regroupe les principales valeurs de la zone euro, lâche 1,32%, plombée par les banques de la région (-4,31%). C'est donc le grand écart pour le DJ Stoxx 600 qui est passé d'un plus haut de 1,68% à un plus bas de -2,35% sur la séance.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés