Publicité
Publicité

Sarkozy et Merkel comptent aller négocier avec les banques

Le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel veulent aller eux-mêmes négocier dans la nuit avec les banques créancières de la Grèce pour qu'elles acceptent une perte d'un peu plus de 50%.