Schulz démissionne de la tête du SPD

Martin Schulz ©AFP

Martin Schulz démissionne de la présidence du Parti Social-Démocrate (SPD). Il passe la main à Andrea Nahles, la présidente du groupe SPD au Bundestag.

Martin Schulz démissionne ce mardi de la présidence du Parti social-démocrate allemand (SPD). Il a par la même occasion annoncé la tenue d'un congrès extraordinaire le 22 avril pour lui désigner un successeur. D'après une source au sein du SPD, le maire de Hambourg Olaf Scholz a été désigné pour assurer la présidence par intérim du parti.

Martin Schulz a déclaré que la direction du parti avait unanimement choisi Andrea Nahles pour prendre sa suite à la tête de la formation de centre gauche mais l'ancienne ministre du Travail doit encore être formellement nommée par le comité directeur du parti lors d'une réunion programmée mardi soir.

Les membres du SPD seront ensuite invités à voter sur cette proposition lors du congrès extraordinaire du 22 avril. Entre-temps, le 4 mars, on connaîtra le résultat du vote des 464.000 adhérents du parti sur l'accord de coalition entre le SPD et les conservateurs (CDU-CSU) d'Angela Merkel.


Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content