'Taxer les transactions financières n'est pas urgent'

Wolfgang Schauble ©EPA

Wolfgang Schäuble estime que la taxe sur les transactions financières n'est pas une préoccupation majeure.

La décision prise par 11 Etats européens de créer une taxe sur les transactions financières n'est pas une question prioritaire, a jugé jeudi le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

"Nous démarrons juste ces discussions. Ce n'est pas une préoccupation majeure, pour être très franc", a dit Wolfgang Schäuble en réponse à une question au sujet de la taxe sur les transactions financières. "Cette année, l'année prochaine (...) ce n'est pas un problème majeur", a-t-il insisté.

L'Allemagne ainsi que dix autres pays se sont mis d'accord en janvier pour créer une taxe sur les transactions financières qui pourrait entrer en vigueur dès janvier 2014.

La Grande-Bretagne conteste cette mesure, arguant qu'elle s'appliquerait sur les transactions conclues hors des frontières des pays signataires, dont la City de Londres.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés