Trichet constate un début de normalisation du marché monétaire

Le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, a déclaré jeudi que la baisse de la demande de liquidités des banques de la zone euro lors des opérations de refinancement de la semaine dernière traduisait un retour progressif à la normale des marchés monétaires.

Cette évolution a été "interprétée à juste titre par le marché comme la preuve d'une normalisation progressive", a-t-il dit lors de la conférence de presse suivant la réunion mensuelle de politique monétaire.

Les banques de la zone euro ont emprunté la semaine dernière beaucoup moins de liquidités qu'attendu à la BCE.

L'excès de liquidités dans le système bancaire de la zone euro a ainsi été ramené à environ 30 milliards d'euros, contre 100 milliards jusqu'alors, ce qui a provoqué une nette remontée des taux des marchés monétaires.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés