Publicité
Publicité

Trois morts dans une explosion à Schaerbeek

Le bilan de la violente explosion survenue samedi soir à Schaerbeek et qui a soufflé trois maisons situées à l'angle des rues Destouvelles et Gaucheret, s'élève désormais à trois morts.

Wenke Roggen, porte-parole du parquet de Bruxelles, a confirmé la découverte dimanche en début d'après-midi d'un troisième corps dans les gravats, après l'explosion survenue samedi peu après 23 heures à Schaerbeek. La substitut du procureur du Roi de Bruxelles dément en revanche qu'il s'agit avec certitude de la personne manquante qui était activement recherchée.

Wenke Roggen n'a pas souhaité faire plus de précisions sur la découverte de cette nouvelle victime, mais il pourrait s'agir de la personne manquante inscrite au 197 de la rue Gaucheret.

"La police a en effet confirmé qu'il s'agit de la personne manquante qui a été découverte mais pour ma part je n'ai jamais confirmé cela. Je peux simplement vous dire qu'un troisième corps a été sorti des gravats. Le DVI (service d'identification des victimes) doit encore se prononcer", a-t-elle précisé.

De son côté, la police a indiqué à l'Agence Belga que les opérations de recherche des pompiers étaient terminées, ce qui laisserait supposer que le troisième corps retrouvé serait bien celui de la personne disparue inscrite au 197 de la rue Gaucheret.


Le bilan provisoire de la catastrophe s'élève donc à trois personnes décédées, dont deux seulement ont été formellement identifiées. Agés de 58 et 66 ans, ces deux personnes résidaient au 35 de la rue Destouvelles et au 199 de la rue Gaucheret.

Dix-sept personnes ont été emmenées à l'hôpital. Leurs jours ne sont pas en danger. Une petite fille est dans un état critique mais stable. Un adolescent fait également partie des blessés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés