Publicité
Publicité

Truss défend son mini-budget

Le vent de panique sur les marchés ne fait pas fléchir la nouvelle Première ministre britannique, qui n'entend pas modifier son programme économique ultra-libéral.