Udo Bullmann est le nouveau chef des socialistes européens

Udo Bullmann ©BELGAIMAGE

La Belge Kathleen Van Brempt n'est pas parvenue à prendre la tête du groupe socialiste au Parlement européen. Les députés ont élu mardi soir l’Allemand UdoBullmann pour conduire la campagne des socialistes pour les européennes de l’an prochain.

La Belge Kathleen Van Brempt ne faisait donc pas le poids. Ce mardi soir, les eurodéputés socialistes lui ont préféré un Allemand qui arpente l’hémicycle depuis deux décennies: Udo Bullmann a été élu chef du groupe social-démocrate (S&D) à 86 voix, contre 61 pour la Belge.

UdoBullmann reprend les rênes d’un attelage fragilisé par une série de débâcles électorales, pour la dernière ligne droite avant les élections européennes de mai 2019. Issu du land de Hesse, il a étudié les sciences politiques, la sociologie, le droit public et l’économie, avant d’enseigner à l’Université de Giessen, au nord de Francfort. Eurodéputé depuis près de vingt ans, il assurait déjà la transition à la tête du groupe depuis la défection du précédent chef de faction, Gianni Pittella.

©BELGA

L’Italien avait décidé de se mettre en "congé" du Parlement européen en vue des élections italiennes du 4 mars. Il n’avait pas cédé sa place, s’assurant de la conserver en cas d’échec de sa candidature aux législatives. Il a ainsi laissé un vide de leadership à son groupe à un an des élections européennes. Une situation périlleuse, car si le S&D est le deuxième groupe de l’hémicycle européen, avec 188 sièges sur 749, les partis sociaux-démocrates reculent dans la plupart des États membres - ils ont notamment essuyé des défaites cinglantes aux Pays-Bas, en France et en Italie.

Sans même évoquer ces résultats nationaux, la situation du groupe pourrait se détériorer avec l’arrivée dans l’hémicycle européen du parti La République en Marche (LREM) d’Emmanuel Macron: s’il confirme ses derniers succès électoraux et parvient à créer un nouveau groupe "centriste" au Parlement, il pourrait attirer dans ses rangs des députés socialistes  un "appel d’air" redouté au sein du groupe S&D. Coordonner la campagne dans l’espoir de conserver un groupe influent en 2019: la tâche d’Udo Bullmann ne sera donc pas aisée.

La Belge Kathleen Van Brempt a de son côté renforcé son poids politique en remportant un score plus qu’honorable. Elle se profile ainsi au sein de son propre parti, le sp.a, comme incontournable sur la liste des européennes.

A l'issue des résultats, elle a félicité via son compte Twitter le nouveau président du groupe. "J'ai hâte que nous travaillions étroitement ensemble pour construire une meilleure Europe pour nos citoyens. Je suis convaincue que notre groupe peut faire la différence."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content