Un chargeur unique pour tous les mobiles

©Belga

Le paquet de chargeurs qui traînent dans votre tiroir, c'est bientôt fini. Le Parlement européen a décidé ce jeudi d'obliger les fabricants à rendre leurs appareils compatibles avec un chargeur unique. "Cela simplifie la vie mais réduit aussi les coûts et les volumes de déchets", se réjouit Marc Tarabella, en charge de la protection des consommateurs.

Les constructeurs de téléphones, smartphones, tablettes, lecteurs de musique mais également GPS et appareils photos numériques auront l'obligation de rendre tous leurs appareils compatibles avec le chargeur universel. 

C'est en ce sens que va le texte législatif qu'a adopté le Parlement européen ce jeudi afin que le "chargeur unique simplifie la vie du citoyen mais aussi de réduise les coûts liés à l’achat du téléphone et diminue le volume des déchets", se réjouit Marc Tarabella, l'Eurodéputé en charge de la protection des consommateurs.

Cette norme devrait avoir une incidence sur le prix à partir du moment où il ne sera plus utile d’acheter l’appareil avec son chargeur. Le volume de déchets est censé diminuer sensiblement  car il n’y aurait plus de chargeurs obsolètes.  

"Rappelons que 47% des téléphones portables has been traînent au fonds du tiroir, 25% sont donnés à des proches, 16% sont revendus et seulement 3% sont recyclés", précise Tarabella

En Europe, un habitant possède en moyenne plus d'un téléphone portable. Au premier rang des 7 pays dénombrant les plus grands détenteurs, l’Autriche. Suivent l’Italie et l’Allemagne. La France ferme la marche avec 980 téléphones. 

Quant au calendrier pour l'entrée en vigueur, le Conseil européen devrait adopter l'accord dans quelques semaines, le texte sera publié après signature officielle d'ici la fin avril. Les Etats disposeront dès lors de deux ans à partir de cette date pour le transposer en droit national. De leur côté, les constructeurs auront un an de plus pour s'y conformer.

Pour mesurer enfin le gigantisme des volumes de chargeurs, il se vend 54 téléphones portables chaque seconde dans le monde, soit 1,7 milliard par an et tout autant de chargeurs. Et il ne s'agit là que des téléphones.

La Commission va désormais devoir s'atteler à définir plus précisément en quoi consistera ce chargeur universel, et dans quelles conditions exactes il sera imposé.

 

Les reconnaissez-vous?


 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés