Un concert annulé à Rotterdam à cause d'une "menace terroriste"

©ANP

La police néerlandaise enquête sur une camionnette immatriculée en Espagne et contenant des bonbonnes de gaz dont elle a arrêté à Rotterdam le conducteur espagnol, après l'annulation d'un concert de rock "en lien avec une menace terroriste". C'était une fausse alerte.

Un concert du groupe américain Allah-Las, prévu ce mercredi soir à Rotterdam, a été annulé à la dernière minute par la police "en raison d'une menace terroriste". Ce sont en fait les autorités espagnoles qui ont averti leurs homologues néerlandais du danger.

©ANP

Le groupe rock californien Allah-Las devait se produire à 20h30 dans la ville portuaire de Rotterdam, dans l'ouest des Pays-Bas. Les portes de la salle devaient ouvrir à 19H30. Des agents de police munis de gilets pare-balles étaient postés près de la salle, d'une capacité d'environ mille personnes. L'immeuble a été évacué, des dizaines de spectateurs ont été refoulés et l'unité antiterroriste du Service d'interventions spéciales (DSI) s'est rendu sur place.

Un minibus avec des plaques espagnoles et qui contenait des bouteilles de gaz a été trouvé à proximité de la salle de concert. Son conducteur a été arrêté par les forces de l'ordre. "Le conducteur espagnol de la camionnette (...) a été arrêté et emmené au commissariat de police. Il est entendu", a indiqué la police de Rotterdam sur Twitter.

Finalement, le conducteur espagnol de la camionnette "est monteur et avait besoin des bonbonnes pour son travail. L'homme n'a rien à voir avec les menaces terroristes", indique la police néerlandaise ce jeudi matin.  

Par contre, un homme de 22 ans, habitant en province de Brabant, a été tiré de son lit, dans la nuit, concernant les menaces terroristes proférées à l'encontre du concert. Il a été arrêté et est entendu par les enquêteurs.

©ANP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés