edito

Une partition pour l'action climatique

La Commission européenne propose sa loi climat.

La loi climat qu’a proposée mercredi la Commission européenne est un jalon essentiel de l’action européenne contre le réchauffement - sa partition pour les trois décennies à venir. Après la décision des États membres, chahutée par la Pologne, de se fixer l’objectif d’atteindre la neutralité carbone pour 2050, ce texte va transformer l’impulsion en injonction légalement contraignante. Toute nouvelle loi européenne devra désormais être évaluée au regard de cet objectif. Et la Commission reverra tous les cinq ans, à partir de 2030, la trajectoire européenne de réduction d’émissions pour atteindre zéro émission. C’est une petite révolution. Est-elle à la hauteur ?

Le doute est permis. D’abord parce que si l’on veut limiter le réchauffement à 1,5°C pour éviter les conséquences les plus dévastatrices du réchauffement, les régions les plus prospères du monde devraient atteindre la neutralité avant 2050. Prévoir des réévaluations de l’échéance n’aurait pas été superflu.

Tracer le cadre des décisions qui devront être prises après 2030 est la partie facile de l’affaire.

Ensuite parce que si l’on veut contenir l’emballement climatique, la clé se situe ici et maintenant: à l’échelle mondiale, la réduction des émissions devrait être de l’ordre de 7% par an à compter de 2020. L’Europe se veut leader mondial de l’action climatique, mais pour l’heure, elle repousse la révision à la hausse de son objectif pour 2030. Pour louables que soient les raisons invoquées – pas de proposition sans étude d’impact détaillée – cette attente impose la circonspection quant à l'efficacité de la loi climat.

Tracer le cadre des décisions qui devront être prises après 2030 est la partie facile de l’affaire – c’est à d’autres générations de dirigeants politiques qu’il reviendra de mettre la partition en musique.

La loi climat n'est pas une panacée par laquelle l'Europe aurait une fois pour toutes pris en main sa part du défi climatique. Mais on peut se réjouir de voir cette Europe avancer.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés