L'Iran accuse Washington d'être "à la tête du terrorisme international"

Hassan Rohani accuse les Etats-Unis d'être "à la tête du terrorisme international". ©AFP

Les Etats-Unis ont placé l'armée idéologique du régime iranien sur leur liste noire des "organisations terroristes étrangères". Le président iranien a riposté en accusant les Etats-Unis d'être "à la tête du terrorisme international"...

L'Iran figure déjà depuis 1984 sur la liste américaine très restreinte des "Etats soutenant le terrorisme". L'idée de mettre plus clairement à l'index les "Pasdaran", armée spéciale créée en 1979 dans le but de protéger la Révolution islamique iranienne des menaces étrangères et intérieures, planait depuis l'arrivée du milliardaire républicain à la Maison Blanche.

C'est chose faite. Les Etats-Unis ont placé lundi les Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique du régime iranien, sur leur liste noire des "organisations terroristes étrangères", un geste "sans précédent" pour renforcer leur pression économique qui n'a pas réussi pour l'instant à faire fléchir Téhéran.

Au lendemain de cette décision prise par Washington, le président iranien Hassan Rohani a accusé ce mardi  les Etats-Unis d'être "à la tête du terrorisme international".

Condamnant cette mesure, Rohani a affirmé que les Gardiens de la Révolution, armée idéologique de la République islamique d'Iran, étaient engagés dans la "lutte contre le terrorisme", et ce "depuis leur création".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect