Le nombre de décès dus au coronavirus bondit en une journée

La Chine a annoncé ce jeudi quelque 15.000 contaminations supplémentaires par le coronavirus.

Les autorités sanitaires de la province chinoise du Hubei, foyer de l'épidémie de coronavirus Covid-19, ont comptabilisé 242 décès supplémentaires liés au virus. Il s'agit d'un record au cours d'une seule journée depuis que l'épidémie s'est déclarée, en décembre dernier.

Pour l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le coronavirus Covid-19 doit être considéré comme "l'ennemi public numéro 1". L'impact de l'épidémie sur l'économie mondiale est difficile à prévoir en raison de la place de la Chine, deuxième puissance économique, a insisté, de son côté, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Kristalina Georgieva.

15.000 contaminations supplémentaires

Et le président chinois Xi Jinping s'est visiblement trop précipité en annonçant mercredi une évolution "positive" de la crise, quand le nombre de nouveaux cas avait diminué depuis trois jours. Ce jeudi, la Chine a présenté, en effet, de nouveaux chiffres alarmants: 15.000 contaminations supplémentaires. Et la Commission de la santé du Hubei a annoncé 242 nouveaux décès dans la province.

C'est de loin l'augmentation la plus forte enregistrée en 24 heures depuis que la crise a débuté en décembre dans le chef-lieu provincial, Wuhan. Notons aussi que 44 nouveaux cas positifs ont été signalés à bord du paquebot de croisière Diamond Princess, toujours en quarantaine au Japon.

60.000
malades
Il y a 60.000 cas confirmés de personnes atteintes par le Covid-19 en Chine

Le bond record des infections s'explique par une nouvelle définition des cas d'infection. Dorénavant, les autorités locales comptabilisent les cas "diagnostiqués cliniquement". Une radio pulmonaire sur les cas suspects peut désormais être considérée comme suffisante pour diagnostiquer le virus. Jusqu'à présent, un test d'acide nucléique était indispensable.

Ces nouveaux chiffres portent le bilan humain en Chine à près de 60.000 cas confirmés et au moins 1.355 morts.

Les têtes commencent à tomber. Le responsable du Parti communiste chinois (PCC) dans la province du Hubei a été démis de ses fonctions. Jian Chaoliang est remplacé par le maire de Shanghai, Ying Yong.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect