Le nouveau coronavirus a un nom et peut-être un vaccin dans 18 mois

Le directeur général de l'OMS qualifie le coronavirus de "très grave menace".

Alors que la barre des 1.000 morts vient d'être franchie, l'OMS qualifie le coronavirus de "très grave menace" pour le monde et un vaccin pourrait être disponible d'ici 18 mois.

Le premier vaccin contre le nouveau coronavirus, baptisé "COVID-19", pourrait être disponible d'ici 18 mois. "Si nous investissons maintenant (...), nous avons une chance réaliste de stopper cette épidémie", a dit le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l'occasion d'une rencontre à Genève de quelque 400 scientifiques consacrée à la maladie.

Le directeur général de l'OMS a également annoncé le nom du nouveau virus, COVID-19, expliquant qu'il est primordial d'éviter la stigmatisation et que d'autres appellations pourraient être inexactes.

"Très grave menace"

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié le coronavirus de "très grave menace" pour le monde. "Avec 99% des cas en Chine, cela reste une grande urgence pour ce pays, mais cela constitue aussi une très grave menace pour le reste du monde", a déclaré le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l'ouverture d'une conférence à Genève.

1000
1000 morts
Le nombre de décès liés au coronavirus a dépassé la barre du millier.

Le directeur général de l'OMS y a également appelé tous les pays à faire preuve de "solidarité" en partageant les données dont ils disposent sur le virus. Lundi, une mission internationale d'experts de l'OMS est arrivée en Chine, avec pour objectif d'étudier l'origine du nouveau coronavirus et ses effets.

Le virus, qui a déjà fait plus de mille morts, presque exclusivement en Chine, est à l'origine de la contamination de plus de 42.000 personnes selon les derniers bilans. Dans les autres pays, le virus a fait deux victimes, une aux Philippines et l'autre à Hong Kong.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés