Nouvelles inondations mortelles au Vietnam

©REUTERS

Des inondations ont tué 54 personnes tandis que 39 autres sont portées disparues au Vietnam où une dépression tropicale a provoqué de fortes précipitations.

Au moins 54 personnes ont péri au Vietnam et 39 sont portées disparues dans des inondations et glissements de terrain, liés à des intempéries ravageant le nord et le centre du pays, annonce le gouvernement.

18.000 maisons
Plus de 17.000 foyers ont été évacués et plus de 200 logements se sont effondrés tandis que 18.000 autres maisons ont été submergés ou endommagés.

©AFP

"Nous mobilisons toutes nos forces pour rechercher les disparus", a assuré un responsable des services de secours. Des milliers de militaires ont participé aux opérations de recherche et d'assistance aux sinistrés après ces glissements de terrain liés aux intempéries. Des milliers de maisons ont aussi été détruites, des routes coupées par les eaux..

Les autorités ajoutent que plus de 8.000 hectares de culture du riz sont affectés et que 40.000 têtes de bétail ont péri ou ont été emportées.

©AFP

La province de Hoa Binh, dans le nord du pays, est la plus durement touchée par ces pluies torrentielles qui sévissent depuis le début de la semaine, avec 17 morts et 15 disparus..

©AFP

Et au moins 18 personnes ont été submergées par les eaux dans la nuit de mercredi à jeudi dans la province de Hoa Binh. Quinze d'entre elles sont toujours portées disparues.

Le Vietnam est frappé par plus d'une dizaine de tempêtes ou de typhons chaque année: d'après les chiffres officiels, près de 170 personnes sont mortes ou ont disparu dans ces intempéries depuis le début de l'année.

 

Mi-septembre, le passage dévastateur d'un des plus puissants typhons de ces dernières années, Doksurin, avait ravagé le centre du pays, faisant 11 morts.

Les tempêtes frappent principalement entre mai et octobre, durant la mousson, et la côte centrale de ce pays d'Asie du Sud-Est est la plus régulièrement touchée.

L'an passé, 235 personnes ont été tuées dans des catastrophes naturelles.

 

©EPA

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content