Les USA ont-ils la main mise sur l'Opep?

©REUTERS

Déjà affaibli par les sanctions américaines, l'Iran voit également sa relation avec les autres membres de l'Opep se dégrader au fil des mois. Certains responsables iraniens dénoncent ainsi une main mise des États-Unis sur l'organisation internationale.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ferait-elle le jeu des Américains? Furieux après des dernières décisions prises par le cartel, l'Iran déplore en tout cas un manque de crédibilité. "L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont en train de faire de l'OPEP un outil pour les Etats-Unis et par conséquent il ne reste plus beaucoup de crédibilité à l'Organisation", a déclaré Hossein Kazempour Ardebili, le représentant de l'Iran à l'Opep.

"C'est un fait que l'OPEP perd de sa substance en tant qu'organisation et devient un forum", a-t-il ajouté.

Pour mémoire, l'Organisation et quelques partenaires - dont la Russie - s'étaient mis d'accord fin juin pour augmenter leur production, après un précédent accord fin 2016 pour limiter leur offre en visant une remontée des prix. Une décision vivement critiquée par l'Iran, membre fondateur de l'OPEP. "Une augmentation due à la pression extérieure sur l'Opep n'est pas acceptable', avait à l'époque affirmé une source iranienne.

Sont visés les Etats-Unis et son président Donald Trump, lequel a lui-même critiqué l'Opep ces derniers mois. Il a exigé à plusieurs reprises que le cartel pétrolier augmente sa production et estimé que les autres pays devaient cesser d'acheter du pétrole venant d'Iran ou alors risquer des sanctions américaines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content