Les universités américaines toujours en tête du classement de Shanghai

Le classement de Shanghai prend notamment en compte la réussite des étudiants ressortissant des universités. ©REUTERS

Le classement annuel des universités mondiales est tombé. En 2019, aucune surprise, le top 10 est majoritairement américain, comme l'année dernière. Plusieurs universités belges sont descendues dans le classement.

Avec deux universités britanniques et huit américaines, les dix établissements en tête du classement de Shanghai restent identiques à l'année dernière. Harvard (Etats-Unis), indétrônable depuis 17 ans, occupe la première place. Le reste du podium se constitue de l'Université de Stanford (Etats-Unis) en 2e position, suivie de Cambridge (Royaume-Uni).

La Belgique dans le top 100

Côté belge, l'Université de Gand se glisse à la 66e place, la KU Leuven à la 85e. Comparé à l'année dernière, Gand a reculé de 5 places, Louvain d'une seule. L'Université Libre de Bruxelles (ULB) est la première université francophone belge à apparaître lorsqu'on descend la liste, mais elle ne se situe que dans la tranche 150-200e. 

Ce classement, réalisé par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy, distingue depuis 2003 les 500 meilleurs établissements d'enseignement supérieur du monde. Pour cette édition 2019, il publie le classement de 1.000 universités. Il prend en compte six critères, dont le nombre de prix Nobel et médailles Fields parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, ou encore le nombre de publications dans les revues Science et Nature. Si le cabinet présente ce classement comme "le plus fiable", ces critères sont dénoncés par de nombreux responsables européens comme un biais dommageable pour leurs établissements.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect