Publicité

Quand le cercle fermé des milliardaires se féminise

Françoise Bettencourt-Meyers (L'Oréal) ©Philip Van Bastelaere

Jamais le classement Forbes des milliardaires mondiaux n'a compté autant de femmes. Pour les plus riches d'entre elles, la fortune est souvent une fortune héritée, mais les "entrepreneuses" ont aussi la cote.

Qui est l'homme le plus riche au monde? Selon le classement 2018 du magazine Forbes, Bill Gates s'est fait devancer par Jeff Bezos. Le patron d'Amazon vaut désormais 112 milliards de dollars. Si le top trois est complété par un autre Américain, Warren Buffett, c'est un Français vient en 4e position. Le PDG du géant mondial du luxe LVMH, Bernard Arnault, dispose d'une fortune estimée à 72,2 milliards de dollars (58,6 milliards d'euros).

Mais l'"événement" de ce classement est sans conteste la progression des femmes au rang des milliardaires: pas moins de 256 femmes sont présentes dans le classement 2018 avec une fortune cumulée dépassant 1.000 milliards de dollars (+20%).  Certes pour nombre d'entre elles, la fortune amassée est avant tout une fortune héritée. Mais Forbes note aussi un grand nombre d'autodidactes. 72 femmes ainsi classées ont tracé seules leur chemin. Elles étaient 56 l'an dernier.

La première femme du classement est, elle aussi, américaine: Alice Walton (Walmart). Avec une fortune qui a crû de 33,8 milliards de dollars à 46 milliards, elle occupe la 16e place. Walton ravit le titre de femme la plus riche au monde aux Bettencourt. Seule enfant de la reine des cosmétiques, Liliane Bettecourt, décédée l'an dernier, la Française Françoise Bettencourt Meyers (L'Oréal) occupe la 18e position avec 42,2 milliards de dollars.

Le premier Belge pointe à la 281 place en la personne d'Albert Frère avec 6,2 milliards de dollars. 

Le magazine recense cette année 2.208 milliardaires - dont 259 nouveaux entrants - avec une fortune totale dépassant les 9.100 milliards de dollars. Le classement est établi sur base de l'estimation de la fortune des riches de ce monde en février, calculée à partir des cours des actions et des taux de change.

Grâce en partie au renforcement de l'euro par rapport au dollar au cours des derniers mois, le patron de LVMH a effectué son entrée dans le Top 5 des plus grandes fortunes mondiales, gagnant sept places par rapport au classement précédent.

Bezos voit lui sa fortune bondir de 47,2 milliards à 120 milliards de dollars (97,4 milliards d'euros) contre 90 milliards (73 milliards d'euros) pour le fondateur de Microsoft. Le milliardaire américain Warren Buffet a conservé sa troisième place. Le cap d'une fortune de 100 milliards est ainsi pour la première fois dépassé.

Le président américain, Donald Trump, chute lui dans le classement à la 766 position. Sa fortune a fondu de 400 millions à 3,1 milliards de dollars.

Si la Belgique n'est présente qu'avec Albert Frère, la France est elle bien représentée. On retrouve ainsi François Pinault (30e, 27 milliards de dollars), Serge Dassault (41e,18,3 milliards d'euros), Emmanuel Besnier (Lactalis,97e, 14,7 milliards) mais aussi en vrac Xavier Niel (186e), Vincent Bolloré (207e) ou Patrick Drahi (222e).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés