Donald Trump promet des mesures pour "dominer les rues"

Le président américain Donald Trump menace de déployer l'armée pour restaurer l'ordre aux États-Unis. ©REUTERS

Le président américain Donald Trump a promis, cette nuit, de restaurer l'ordre dans une Amérique en proie à un véritable déferlement de colère. Il menace de déployer l'armée pour faire cesser les violences alors que plusieurs policiers ont été blessés par balle.

Les États-Unis sont toujours en proie à d'importants désordres civils consécutifs au décès, la semaine dernière, de George Floyd, un Afro-Américain non armé, lors d'une intervention policière. Le président Trump a durcit le ton, mais quelques heures après l'allocution présidentielle, des violences ont éclaté pour la septième nuit consécutive dans différentes villes du pays, dont Los Angeles - où un incendie a été déclenché dans un centre commercial - et New York, théâtre de pillages.

À Saint-Louis, dans le Missouri, quatre policiers ont été blessés par balle dans des heurts avec des manifestants, selon les autorités locales. Les policiers ont été transportés à l'hôpital et leur pronostic vital n'est pas engagé. Un policier a également été blessé par balle à Las Vegas, dans un quartier où un autre policier a été impliqué dans une fusillade, a rapporté l'agence Associated Press, citant la police de la ville.

Plusieurs magasins ont été pillés sur la longue artère de Broadway et en d'autres lieux de Manhattan à New York. ©AFP

À New York, des magasins de marques, tels Nike ou Michael Kors, ainsi que des commerces d'électronique ou de Lego d'autres grandes rues de Midtown ont été pillés en début de soirée, avant l'entrée en vigueur d'un couvre-feu inédit à partir de 23h00 locales, ont constaté des journalistes de l'AFP sur place. Des images de la télévision locale NY1 ont également montré des jeunes sortant en courant d'un magasin d'électronique de la chaîne Best Buy avant d'être appréhendés par la police. Des commerces au sud de Manhattan ont subi le même sort.

"Trump utilise l'armée contre les Américains."
Joe Biden
Candidat démocrate à la Maison-Blanche

Couvre-feu élargi à New York

Le maire démocrate de New York Bill de Blasio a jugé que cette situation n'était "pas acceptable" et annoncé que le couvre-feu commencerait dès 20h mardi, au lieu de 23h lundi. "La ville est totalement sous contrôle, et pour l'essentiel calme et paisible", a-t-il néanmoins assuré sur NY1.

L'imposition d'un couvre-feu avait été annoncée quelques heures plus tôt par le maire et le gouverneur Andrew Cuomo, après des manifestations et des pillages pendant le weekend, notamment dans le quartier branché de Soho. La capitale économique américaine emboîtait ainsi le pas à une quarantaine d'autres villes, qui ont imposé des couvre-feux face aux émeutes qui ont embrasé le pays après la mort de George Floyd, lundi dernier dans le Minnesota, nouveau symbole des brutalités policières envers la minorité noire. 

"Des milliers de soldats lourdement armés" vont être déployés.
Donald Trump
Président des États-Unis

Trump adopte un ton martial

Alors que New York était confrontée à ces pillages, le président Donald Trump annonçait le déploiement de "milliers de soldats lourdement armés" et policiers à Washington pour mettre un terme "aux émeutes" et "aux pillages". Dénonçant des actes de terrorisme intérieur, le locataire de la Maison-Blanche a promis de restaurer l'ordre sur l'ensemble du territoire, menaçant au passage de mobiliser l'armée pour faire cesser ces violences.

"Trump utilise l'armée contre les Américains."
Joe Biden
Candidat démocrate à la Maison-Blanche

Le maire De Blasio a dénoncé "les termes belliqueux" et la "rhétorique polarisante" du président républicain, qui joue sa réélection en novembre. "Ce ne sont pas ses déclarations des dernières heures qui ont causé tout cela, c'est ce qu'il a fait ces dernières années qui y a contribué", a-t-il affirmé.

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, a quant à lui accusé le président d'utiliser l'armée "contre les Américains". 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés