John Kelly va quitter la Maison-Blanche

Selon les médias américains, les relations entre Donald Trump et son plus proche conseiller, John Kelly, se sont dégradées. ©REUTERS

Le plus proche conseiller de Donald Trump, le secrétaire général de la Maison-Blanche John Kelly, quittera ses fonctions à la fin de l'année. Les médias américains insistent sur la dégradation des relations entre les deux hommes.

Le président américain Donald Trump a annoncé le départ à la fin de l'année de son plus proche conseiller, le secrétaire général de la Maison-Blanche John Kelly.

"John Kelly partira à la fin de l'année", a déclaré Donald Trump devant les journalistes à la Maison-Blanche, précisant que le nom de son successeur serait annoncé "dans un jour ou deux". Et Donald Trump de préciser qu'il pourrait nommer un remplaçant par intérim, en attendant de trouver un successeur permanent.

"C'est un gars super", a ajouté le 45e président des Etats-Unis à propos de John Kelly, précisant qu'il avait "beaucoup apprécié ses services".

Les interrogations sur un départ imminent de John Kelly s'étaient fait de plus en plus pressantes ces derniers jours, les médias américains insistant sur la dégradation des relations entre les deux hommes.

Avant de devenir le principal conseiller de Donald Trump à la Maison-Blanche en juillet 2017, M. Kelly, général à la retraite, avait occupé le poste de ministre de la Sécurité Intérieure pendant les six premiers mois de la présidence. Il était arrivé à la Maison Blanche quelques mois à peine après le renvoi par M. Trump du directeur du FBI et la nomination du procureur spécial Robert Mueller chargé de chapeauter l'enquête sur les soupçons de collusion entre l'équipe de campagne du magnat de l'immobilier et Moscou.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content