La Caroline du Nord dévastée par la montée des eaux

©AFP

La tempête Florence a continué dimanche à déverser des trombes d'eaux sur la Caroline du Nord, aux Etats-Unis, endommageant des milliers d'habitations tandis que les cours d'eau menaçaient de déborder. Le dernier bilan est d'au moins 17 morts dans les deux Etats de Caroline du Nord et du Sud.

L'ouragan Florence, avec ses rafales de vent et la pluie diluvienne, a fait de nombreux dégâts sur la côte atlantique des Etats-Unis, tant matérielles qu'humaines. La tempête a continué dimanche à déverser des trombes d'eaux sur la Caroline du Nord, aux Etats-Unis, endommageant des milliers d'habitations tandis que les cours d'eau menaçaient de déborder. Le dernier bilan est d'au moins 17 morts dans les deux Etats de Caroline du Nord et du Sud.

©AFP

Accompagné de pluies torrentielles et de vents violents, l’œil de l'ouragan a touché terre près de Wrightsville Beach (Caroline du Nord) vendredi à 12H15 (HB), avec des vents jusqu'à 150 km/h, selon le centre national des ouragans (NHC). La Caroline du Sud a également été touchée un peu plus tard.

Des inondations "catastrophiques"

La dépression "déverse des quantités monumentales de pluie", a mis en garde Roy Cooper, le gouverneur de Caroline du Nord (sud-est), l'Etat le plus durement frappé. "Toutes les routes de l'Etat peuvent être inondées". Malgré la levée des ordres d'évacuation sur la côte, "vous n'êtes pas en sécurité en y allant", a-t-il déclaré à ses administrés impatients de rejoindre leur domicile.

Le typhon Mangkhut fait 30 morts aux Philippines

Le super typhon Mangkhut, le plus puissant de l'année, a violemment frappé les Philippines samedi, faisant au moins 30 morts et forçant des dizaines de milliers de personnes à quitter leur domicile.

Environ quatre millions d'habitants se trouvaient sur le passage destructeur du typhon dans le nord de Luçon, la plus grande île de l'archipel philippin.

Le typhon s'approche désormais de Hong Kong et des côtes chinoises.

La tempête "va provoquer des inondations catastrophiques sur des zones de Caroline du Nord et de Caroline du Sud pendant encore quelques temps", a averti un responsable de l'Agence nationale océanique et atmosphérique (NOAA), Steve Goldstein, en raison notamment du caractère "lent, presque à l'arrêt" de la tempête.

Florence, qui s'affaiblit, a avançé samedi à 6 km/h avec des vents de 75 km/h, selon le dernier bulletin diffusé par le centre national des ouragans (NHC). Les autorités s'attèlent désormais à évacuer l'eau et porter secours aux habitants piégés par les eaux. Plusieurs localités des deux Etats de Caroline ont pris des arrêtés d'évacuation en prévision d'inondations.

©AFP

750.000 foyers sans électricité

Environ 1,7 million d'habitants avaient été sommés de se mettre à l'abri, loin du littoral. Mais beaucoup n'ont pas suivi cette consigne. Et certaines zones inondées sont trop dangereuses pour que "nos secouristes interviennent", a expliqué Jeff Byard, responsable de l'Agence fédérale de gestion des urgences (Fema), qui a mobilisé 1.200 personnes pour les opérations de recherche et de secours.

©AFP

Des volontaires, comme la "Cajun Navy" venue de Louisiane avec leurs bateaux à fond plat, apportent également leur aide.

Le président américain Donald Trump se rendra "en début ou milieu de semaine prochaine" dans les régions affectées, a annoncé la Maison-Blanche.

Plus de 640.000 foyers et entreprises restent sans électricité en Caroline du Nord et du Sud et dans les États voisins. Ils étaient près d'un million au plus fort de la tempête.

 

©Thomson Reuters

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content