La générosité de Michael Bloomberg pour le climat

©EPA

Michael Bloomberg donne 4,5 millions de dollars pour permettre aux Etats-Unis de respecter les engagements liés à l'Accord de Paris sur le climat.

L'ancien maire de New York, Michael Bloomberg s'est donné une mission: aider à sauver la planète. Selon lui, le gouvernement américain n'a rien fait pour le climat, même sous la présidence de Barack Obama. Alors il veut agir.

Il annonce un don de 4,5 millions de dollars (3,7 millions d'euros) pour compenser le retrait des États-Unis de l'Accord de Paris sur le climat, rapportent les médias américains lundi. La somme devrait permettre de réaliser les obligations annuelles américaines.

La donation de la dixième fortune mondiale ira au secrétariat de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCC). Celle-ci aide les pays à tenir leurs engagements. L'Onu attendait ainsi cette année 7,5 millions de dollars des Etats-Unis mais le Congrès américain a seulement fourni 3 millions de dollars. "Les États-Unis ont fait une promesse et si le gouvernement ne la tient pas, nous avons tous, en tant qu'Américains, une responsabilité. Je peux la tenir. Donc oui, je vais envoyer un chèque avec l'argent que les États-Unis ont promis à l'organisation, comme si elle l'avait reçu du gouvernement fédéral."

En déplacement à Bruxelles, il y a un mois, il avait déjà déclaré: "Généralement, les efforts en matière d'environnement aux États-Unis viennent du secteur privé parce que c'est dans son intérêt. Et je crois qu'en Europe, les gouvernements peuvent inciter les gens à agir dans leur intérêt, sans les forcer."

Avec l'accord de Paris, les États-Unis s'étaient engagés, au côté de 187 autres pays, à limiter le réchauffement de la planète "clairement" sous la barre des 2 degrés.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés