Netflix ne produira plus "House of Cards"

Kevin Spacey, héros de la série House of Cards. ©AFP

Netflix met fin à "House of Cards" en raison des allégations concernant le héros de la série, Kevin Spacey, accusé de harcèlement sexuel. Un prétexte, selon le New York Times.

L'entreprise américaine Netflix a décidé de mettre fin à sa série phare "House of Cards", en raison de révélations concernant le héros de cette série, Kevin Spacey, sur le harcèlement sexuel. C'est ce que rapportent plusieurs médias américains ce lundi.

Dans une interview diffusée dimanche par Buzzfeed, l'acteur Anthony Rapp a raconté comment Kevin Spacey, 26 ans à l'époque, s'était jeté sur lui à la fin d'une soirée dans son appartement de Manhattan. Anthony Rapp a expliqué avoir réussi à s'échapper en se réfugiant dans la salle de bains.

Il a conclu ses excuses en révélant son homosexualité, un "coming out" mal accueilli à Hollywood en raison du timing choisi.

L'acteur, oscarisé deux fois avec notamment la statuette du meilleur acteur pour "American Beauty" en 1999, s'est excusé pour ces agissements dont il affirme ne pas se souvenir. Il a conclu ses excuses en révélant son homosexualité, un "coming out" mal accueilli à Hollywood en raison du timing choisi.

Selon les médias américains, le service de vidéo en streaming a décidé de mettre fin à sa série "House of Cards", dans laquelle Kevin Spacey incarne Frank Underwood, un homme politique qui convoite le poste de président des Etats-Unis. La saison 6, en cours de tournage, sera bien diffusée en 2018 mais Netflix ne commandera pas de saisons supplémentaires, précisent les médias américains.

Toutefois le New York Times précise de la fin de cette série n'aurait rien à voir avec les récentes révélations et aurait été décidée il y a plusieurs mois. 

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content