Un élève abat dix personnes et en blesse dix autres dans son lycée au Texas

©REUTERS

Dix personnes ont été tuées et dix autres blessées lors d'une fusillade ce vendredi dans un lycée de Santa Fe, au Texas. Le tireur présumé, un élève, a été arrêté. Il se serait servi des armes de son père.

Un élève a abattu dix personnes et en a blessé dix autres ce vendredi matin dans son lycée de Santa Fe au sud-est de Houston (Texas). Des engins explosifs ont été découverts par la police dans l'établissement et à proximité. "On me dit que la majorité des tués sont probablement des élèves", a affirmé le shérif, précisant que des membres du personnel en faisaient également partie.

Selon le shérif, le tireur - qui n'a pas été identifié mais a été arrêté - est un élève de cet établissement. La police a interpellé une seconde personne qui était interrogée. D'après plusieurs médias, le tireur a 17 ans et il se servait des armes de son père pour commettre son geste.

Cette tuerie intervient trois mois après celle de Parkland, en Floride, où un élève avait abattu 17 personnes dans son ancien lycée, déclenchant une mobilisation nationale. Plus d'un million de personnes, en majorité des jeunes, ont manifesté fin mars à travers le pays, sans que les responsables politiques ne prennent de dispositions légales significatives.

Le district scolaire de Santa Fe a indiqué sur Twitter que des engins explosifs avaient été trouvés dans le lycée et à proximité, invitant la population à signaler aux autorités tout paquet suspect. La présence d'explosifs sur la scène du carnage "est toujours quelque chose que l'on prend en considération dans ce genre de situation", avait relevé le shérif devant la presse.

"Notre équipe d'artificiers et d'autres sont en train d'inspecter" la zone, avait-il dit. Le président américain Donald Trump a tweeté: "Fusillade dans une école au Texas. Les premières informations montrent qu'on peut s'attendre à de mauvaises nouvelles".

Il a ensuite dénoncé "une attaque horrible". "Cela dure depuis trop longtemps dans notre pays" a-t-il affirmé, assurant que son administration était déterminée à faire "tout ce qui est en son pouvoir" pour protéger les élèves et s'assurer que "ceux qui représentent une menace pour eux-mêmes et pour les autres" ne puissent détenir d'armes. "Très triste journée, très très triste", a-t-il ajouté.

texas
Etudes

Aujourd'hui, un tiers des enfants américains habitent dans un foyer possédant au moins une arme. 

  • Des études montrent que deux tiers des enfants savent parfaitement où leurs parents rangent ou cachent leur(s) arme(s), quand bien même les adultes sont convaincus du contraire. 
  • Une autre étude réalisée en 2000 par l'American Journal of Public Health auprès de foyers avec enfant(s) et arme(s) a établi que, dans plus de 40% de ces foyers, se trouvait au moins une arme conservée sans cran de sûreté engagé ou dans un espace non fermé. 
  • Aux Etats-Unis, 1,69 million d'enfants de moins de 18 ans vivent dans un foyer où se trouve au moins une arme à feu chargée et librement accessible, avait enfin conclu une étude de 2005 de l'American Academy of Pediatrics.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect