Le président égyptien Sissi réélu pour un second mandat

Abdel Fattah al-Sissi ©EPA

C'est avec le score sans appel, bien qu'attendu, de 97,08% des voix que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a été réélu pour un second mandat. La participation, seul enjeu de cette élection, a toutefois été fort décevante.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a été réélu pour un second mandat avec 97,08% des voix validées, soit près de 22 millions de voix. Le taux de participation, unique enjeu de ce scrutin sans compétition véritable qui s'est étalé sur trois jours, entre lundi et mercredi derniers, a été de 41%, soit six points de moins qu'il y a quatre ans.

Près de 25 millions d'Egyptiens on exprimé leur vote. Mais au total, seuls 92% des bulletins ont été validés, le reste ayant été rejeté comme non-conforme.

Qualifiée de "mascarade" par certaines figures de l'opposition, l'élection présidentielle n'a donc pas réservé de surprise.
.

Qualifiée de "mascarade" par certaines figures de l'opposition, l'élection présidentielle n'a donc pas réservé de surprise. Sissi avait pour seul adversaire Moussa Mostafa Moussa, un homme politique méconnu du grand public et partisan affiché du chef de l'Etat. Celui-ci a obtenu 2,92% des voix.

Parmi les prétendants à la course présidentielle, certains ont été emprisonnés - pour violation de la loi selon les autorités, d'autres ont renoncé en dénonçant des pressions.

Elu avec 96,9% des voix en 2014, Sissi est arrivé au pouvoir un an après la destitution par l'armée, dont il était alors le chef, du président islamiste Mohamed Morsi, à la suite de manifestations massives contre ce dernier.

©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés