Publicité
Publicité
Publicité

Le ton monte en Libye

Le Parlement libyen a qualifié dans la nuit de samedi à dimanche de "terroristes" les islamistes et les jihadistes qui contestent sa légitimité. Une télévision privée a été attaquée.