Trois soldats belges blessés au Mali

Véhicule de l'armée belge utilisé au Mali (ici exposé à la caserne de Heverlee). ©BELGA

Leur véhicule a été touché, vendredi, par un engin explosif improvisé. On dénombre trois soldats blessés, dont un griévement.

Trois soldats belges ont été blessés vendredi au Mali lorsque leur véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé (IED).

Les trois militaires sont dans un état stable et leur pronostic vital n'est pas engagé. L'un a été transféré dans un hôpital français à Gao pour y subir une intervention aux pieds. Les deux autres ont été soignés sur place, dont l'un pour un bras cassé.

La Défense ajoute qu'une enquête est en cours et ne donne pas davantage d'informations samedi.

Quelque 90 militaires belges sont présents au Mali dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (opération Minusma). Il s'agit d'une mission de paix des Nations Unies ayant pour but de stabiliser le Mali et de guider le processus politique.

Former l'armée malienne

La Belgique est également présente dans le pays avec une dizaine de soldats sur le territoire pour participer à la mission d'entraînement de l'Union européenne qui forme l'armée malienne (EUTM Mali).

Par ailleurs, le Palais a souhaité via Twitter "un prompt rétablissement à nos soldats blessés. Soutien à leurs familles et à leurs proches".

"Le plus grièvement touché a été évacué par hélicoptère."
Olivier Salgado
porte-parole de la Mission de l'ONU au Mali

L'incident s'est produit à "environ 5 km du camp de Gao", a expliqué à l'AFP Olivier Salgado, porte-parole de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma). "Le plus grièvement touché a été évacué par hélicoptère, les deux autres plus légèrement blessés par ambulance", a-t-il ajouté, précisant qu'"une force d'intervention rapide a été déployée sur les lieux pour sécuriser le périmètre et les opérations".

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect