Un ministre nigérian à la tête de la Banque Africaine de Développement

©AFP

Le Nigérian Akinwumi Adesina a été élu président de la Banque Africaine de Développement pour un mandat de 5 ans. Il est le huitième président de l'institution africaine.

Le ministre nigérian de l'Agriculture, Akinwumi Adesina, a été élu jeudi à Abidjan président de la Banque africaine de développement (BAD) avec 58,10% des voix après six tours de scrutin, selon les résultats officiels.

Akinwumi A. Adesina of #Nigeria has been elected as the 8th President of the #AfDB, to assume office on Sept. 1. #AfDBAM2015— AfDB_Group (@AfDB_Group) 28 Mai 2015

Le candidat nigérian, qui remplacera le Rwandais Donald Kaberuka à la tête de cette institution stratégique pour le continent, a devancé le Tchadien Bedoumra Kordje, deuxième avec 31,62% des voix, et la candidate cap-verdienne (10,27%).

"Je suis très ému aujourd'hui. Vous m'avez donné une grande responsabilité", a lancé le nouveau président de la BAD en français à la tribune, devant les gouverneurs qui l'ont élu à la tête de cette institution stratégique pour le continent. "Je serai un président responsable et humble pour que nous marchions tous ensemble afin de poursuivre l'excellent travail de Donald Kaberuka", a-t-il encore déclaré avant d'être longuement applaudi et de recevoir une accolade à la ministre des Finances nigériane Ngozi Okonjo-Iweala.

L'élection du candidat du Nigeria, première puissance économique du continent, brise une règle non écrite qui voulait que la BAD soit dirigée par des pays de petite ou moyenne taille. Akinwumi Adesina prendra ses fonctions à la tête de la BAD le 1er septembre prochain.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés