Victoire assurée pour Abdel Fattah al-Sissi en Egypte

Abdel Fattah al-Sissi ©EPA

Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée qui a destitué l'islamiste Mohamed Morsi il y a 11 mois, est assuré de remporter les élections présidentielles en Egypte.

Les bureaux de vote ont ouvert lundi en Egypte pour des élections présidentielles qu'Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée qui a destitué l'islamiste Mohamed Morsi il y a 11 mois, est assuré de remporter.

Le maréchal retraité Sissi dirige en effet de facto le pays, depuis qu'il a renversé, en juillet 2013, le seul président jamais élu démocratiquement en Egypte. De longues files d'attente d'hommes et de femmes, séparées, s'étaient formées au petit matin devant les bureaux de vote du Caire qui ont ouvert à 09H00 locales (8H00 en Belgique) pour un scrutin qui doit durer deux jours.

Les murs de la capitale sont littéralement couverts depuis des mois de portraits de M. Sissi, qui jouit d'un quasi-culte de la personnalité depuis son coup de force du 3 juillet. Pour une majorité d'Egyptiens, il est l'homme à poigne qui ramènera la stabilité après les trois années de "chaos" et de crise économique ayant suivi la révolte populaire de 2011 qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak.

Hamdeen Sabbahi, le leader de gauche, est l'unique rival de Sissi.

Par ailleurs, le ministère égyptien de l'Intérieur a démenti qu'une petite bombe avait explosé lundi matin devant un bureau de vote de Mahalla, dans le nord du pays. La télévision d'Etat avait rapporté une telle attaque un peu plus tôt dans la journée.

"Il s'agissait de l'explosion d'un pot d'échappement", selon le général de police Ayman Helmy. Un autre responsable des services de sécurité a affirmé qu'un objet "suspect" avait été découvert près du bureau de vote mais n'avait pas explosé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés