Publicité
Publicité

Jair Bolsonaro "autorise la transition" sans reconnaître sa défaite

Après deux jours de mutisme, le chef de l'État brésilien s'est engagé à respecter la Constitution, sans pour autant admettre sa défaite ou féliciter Lula.