Publicité
Publicité
Publicité

Le président brésilien sauve son mandat, mais...

La Chambre des députés brésilienne a rejeté une mise en accusation du président Michel Temer pour corruption et son renvoi devant la Cour suprême. L'opposition n'a pas réuni les deux tiers des voix requis.