Un accident de métro fait 23 morts et 70 blessés au Mexique

À Mexico, un pont du métro aérien s'est effondré au passage d'une rame près de la station Olivos, sur la ligne 12 du métro. ©EPA

Au moins 23 personnes ont été tuées et près de 70 autres blessées après l'effondrement d'un pont du métro aérien au passage d'une rame à Mexico.

Les images enregistrées par les caméras de vidéosurveillance de la ville et diffusées par les médias locaux font froid dans le dos. À Mexico, un pont du métro aérien de la ligne 12, dans le sud de la capitale, s'est effondré au passage d'une rame dans la nuit de lundi à mardi, alors que des voitures circulaient sur la route en dessous.

"Soudain, j'ai vu la structure qui se brisait", raconte un témoin à la chaine de télévision mexicaine Televisa. "Moins d'une minute plus tard, tout est tombé et un nuage de poussière s'est formé", réagit un autre.

"Nous allons procéder à toutes les enquêtes nécessaires afin d'en déterminer les causes."
Claudia Sheinbaum
Maire de Mexico

L'accident, qui s'est produit vers 22h00 (heure locale) près de la station Olivos, a fait près de 70 blessés, a indiqué à la presse la maire de Mexico, Claudia Sheinbaum.

Selon la cheffe du gouvernement de la ville, parmi les 49 personnes transportées vers les hôpitaux du secteur, 7 sont actuellement dans un "état grave". Une personne piégée dans sa voiture, sous les décombres, aurait toutefois été sauvée et emmenée à l'hôpital.

"Nous allons procéder à toutes les enquêtes nécessaires afin d'en déterminer les causes", a-t-elle ajouté. "Nous ne pouvons pas spéculer pour le moment".

La ligne 12 est l'une des deux lignes du métro mexicain qui ne fonctionne pas sur pneumatiques à l'instar du métro parisien, mais sur voie ferrée traditionnelle.

Désincarcérer les passagers

Des dizaines de pompiers et de sauveteurs s'activaient également à dégager les blessés et les corps des passagers incarcérés dans un amas de métal, de gravats, de câbles et de rails déformés.

Tout le secteur a d'ailleurs été bouclé par la police et par l'armée qui a dressé un périmètre de sécurité, les services de l'ordre s'employant ainsi à éloigner les curieux en raison des risques d'effondrement d'autres sections de la structure.

Le trafic sur la ligne 12 du métro de Mexico a été entièrement paralysé à la suite de cet accident, a fait savoir un responsable de la STC (Sistema de Transporte Colectivo), la régie des transports publics de la capitale.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés