Publicité

Afghanistan: "Tous les éléments sont réunis pour que Daech profite de l'opportunité"

Kaboul constitue une cible de choix pour Daech, au vu des milliers de personnes rassemblées actuellement aux abords de l'aéroport. ©via REUTERS

Les Américains craignent que l'organisation terroriste État islamique frappe l'aéroport de Kaboul. Une menace très crédible, selon l'expert Didier Leroy.

Joe Biden invoque le "risque grave et croissant d'une attaque" du groupe jihadiste État islamique (EI), ou Daech, sur l'aéroport de Kaboul pour justifier le retrait des troupes américaines de l'Afghanistan ce 31 août.

Didier Leroy, chercheur à l'Institut royal supérieur de défense et à l'ULB, explique pourquoi un tel attentat aurait du sens pour le groupe terroriste qui cherche sa place en Afghanistan et ailleurs.

Que sait-on de cette menace d'attentat qui plane sur l'aéroport de Kaboul?

On est en présence d'un trio aussi hétéroclite qu'explosif avec les talibans, Al Qaïda et l'EI. La situation est très complexe à l'aéroport de Kaboul, où des milliers de gens sont amassés dans un chaos effroyable et avec une forte concentration de journalistes étrangers. Or, l'EI n'est pas parvenu à percoler dans la société afghane comme Al Qaïda avait réussi à le faire. Tous les éléments sont réunis pour que Daech profite de l'opportunité, à travers une attaque bien menée, pour faire sa publicité et recruter. Il y aurait beaucoup de victimes civiles et les caméras du monde entier filmeraient.

Les talibans et Daech sont-ils en relation?

Le projet taliban ne concerne que la nation afghane, alors que l'EI développe une logique transnationale.

Le mouvement taliban combat l'EI depuis des années. Il considère Daech comme une menace existentielle puisque le projet taliban ne concerne que la nation afghane, alors que l'EI développe une logique transnationale. Les talibans ne visent pas la destruction, mais un État plus islamique. Daech, lui, fustige tous les mouvements islamistes qu'il considère trop laxistes: le Hamas, Al Qaïda, les Frères musulmans, les talibans, etc., sont trop mous pour lui!

Daech est-il très présent en Afghanistan?

Les talibans représentent un garde-fou sécuritaire face à l'EI, qu'ils n'ont aucun intérêt à laisser proliférer chez eux!

Non, il y aurait entre 1.000 à 2.000 hommes, regroupés surtout dans la province de Nangahar, au nord-est du pays. Ils entretiennent des liens avec la dynamique islamiste pakistanaise. Ce groupe est très violent, totalement extrémiste et jusqu'au-boutiste. Daech veut changer l'ordre mondial, sur les cendres du système onusien et sur les tombes de tout mouvement islamiste qui n'a pas fait ses preuves à ses yeux. Il tient un discours très anti-chiite. Comme les talibans, mais ceux-ci ne peuvent l'étaler face au mastodonte chiite qu'est leur voisin iranien, avec qui ils doivent nouer des relations diplomatiques.

Les talibans constituent donc une sorte de rempart face à Daech?

Oui, les talibans sont de facto devenus les interlocuteurs de l'Occident, même s'ils restent à la limite du fréquentable. Ils représentent un garde-fou sécuritaire face à l'EI, qu'ils n'ont aucun intérêt à laisser proliférer chez eux!

La menace ne pourrait-elle pas aussi venir d'Al Qaïda?

Al Qaïda pourrait retrouver là-bas un nouvel eldorado pour faire avancer son agenda.

Il y a plus de communication entre Al Qaïda et les talibans, notamment par des mariages, qu'entre ceux-ci et l'EI. Et Al Qaïda reste présent dans une quinzaine de provinces quand même. Mais les talibans ne permettront pas qu'Al Qaïda mène à partir de l'Afghanistan un attentat contre les Américains. Sinon, ils se ramasseraient une nouvelle campagne militaire internationale. Mais les choses peuvent déraper rapidement. Al Qaïda pourrait retrouver là-bas un nouvel eldorado pour faire avancer son agenda. Il faut s'y attendre, les services de renseignements sont attentifs. Et donc, ce serait très bête de la part d'Al Qaïda de faire parler de lui en frappant maintenant à l'aéroport, qui appartient désormais aux talibans.

15
provinces
Al Qaïda reste présent dans une quinzaine de provinces afghanes, alors que l'EI n'est localisé que dans une province, avec un bon millier d'hommes.

L'arrivée des talibans au pouvoir pourrait-elle remotiver d'autres djihadistes?

On pourrait le croire, mais c'est à nuancer, vu les mouvances très hétérogènes qui se partagent le terrain. Par contre, pour un jeune qui "rêve" du djihad, l'Afghanistan peut se profiler comme une terre d'accueil...

L'Europe est bien mieux verrouillée qu'avant les attentats. Mais nous ne sommes pas à l'abri de loups isolés.

Quant à une menace internationale, l'Europe est bien mieux verrouillée qu'avant les attentats. Mais nous ne sommes pas à l'abri de loups isolés. Le procès "Charlie Hebdo" va s'ouvrir. Dans un an, il y aura le grand procès des attentats de Bruxelles. Des personnes vont sortir progressivement de prison...

Que sait-on de l'état de ces groupes islamistes en Syrie et en Irak?

En Irak, l'armée est massivement déployée de jour. Mais la nuit, les combattants de l'EI sortent, surtout dans les zones rurales connectées à la Syrie. Cette année, ils ont perpétré des attentats, notamment à Bagdad, de façon à humilier le gouvernement. Quant à Al Qaïda, il est fortement affaibli. En Syrie, la guerre continue avec de nombreuses forces en présence: l'armée gouvernementale, les Kurdes, les Russes, les Américains. Entre tous ceux-là, Daech est devenu très discret. Quant aux forces d'Al Qaïda, elles résistent toujours dans la région d'Idlib, près d'Alep.

Les phrases clés
  • "Tous les éléments sont réunis pour que Daech profite de l'opportunité, à travers une attaque bien menée, pour faire sa publicité et recruter."
  • "Daech fustige tous les mouvements islamistes qu'il considère trop laxistes: le Hamas, Al Qaïda, les Frères musulmans, les talibans, etc., sont trop mous pour lui!"
  • "Les talibans représentent un garde-fou sécuritaire face à l'EI, qu'ils n'ont aucun intérêt à laisser proliférer chez eux!"
  • "Ce serait très bête de la part d'Al Qaïda de faire parler de lui en frappant maintenant à l'aéroport."
  • "Pour un jeune qui 'rêve' du djihad, l'Afghanistan peut se profiler comme une terre d'accueil..."

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.