Publicité
Publicité

Aung San Suu Kyi condamnée à trois ans de prison supplémentaires

L'ancienne cheffe du gouvernement birman, renversée par un putsch militaire début 2021, écope d'une nouvelle condamnation. Elle risque en tout plus de 120 ans de prison.