La Bourse de Tokyo retrouve les sommets d'il y a 15 ans

©EPA

L'indice Nikkei a franchi de la barre des 20.000 points. Une performance inédite en 15 ans. Les investisseurs ont salué le premier excédent commercial en près de trois ans.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini mercredi au-dessus des 20.000 points, un record en 15 ans. Les marchés japonais, encouragés par le regain des principales devises face au yen, retrouvent leur niveau d'avril 2000.

L'activité de la séance de mercredi a été intense. 2,8 milliards de titres ont été échangés sur le premier marché.

Premier excédent pour le Japon post-Fukushima

Le Nikkei avait déjà nettement rebondi mardi (+1,40%) après une série de séances indécises. Avant la saison des résultats d'entreprises, il a été dopé par l'annonce d'un excédent commercial en mars. Une première après 32 déficits mensuels d'affilée.

L'archipel avait glissé dans le rouge en 2011 sur l'ensemble de l'année, pour la première fois en 31 ans. La cause: la catastrophe nucléaire de Fukushima. Elle a entraîné l'arrêt de l'ensemble des réacteurs du pays. Ce drame a obligé le Japon à augmenter considérablement ses achats d'hydrocarbures pour faire tourner les centrales thermiques.

La stratégie de Shinzo Abe s'avère payante

Le Japon a dégagé pour le mois dernier un solde positif de 229 milliards de yens, soit 1,8 milliard d'euros. La tendance s'était dessinée ces derniers mois grâce à la chute des prix du pétrole et à la vigueur des exportations. Ce premier excédent mensuel en près de trois ans apparaît comme une bonne nouvelle pour le Premier ministre Shinzo Abe et le gouverneur de la banque centrale, Haruhiko Kuroda.

Via une stratégie connue sous le vocable "abenomics", les deux hommes tentent depuis deux an d'anéantir la déflation et de relancer une économie fragilisée par le passage à une TVA de 8%, contre 5% auparavant.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés