Publicité
Publicité

La Chine veut augmenter sa capacité hydro-électrique de moitié d'ici 2015

Le barrage des Trois-Gorges sur le Yangtsé.

La Chine compte relever à 300.000 mégawatts sa capacité de production hydro-électrique d'ici 2015, soit 5 ans plus tôt que prévu.

La Chine devrait augmenter sa capacité de production hydro-électrique de 50% à 300.000 mégawatts d'ici 2015, soit cinq ans plus tôt que ce qui était prévu initialement, ont rapporté ce mercredi les médias chinois.

Le directeur de l'Administration nationale de l'énergie Zhang Guobao a déclaré que cette expansion était nécessaire pour permettre à la Chine d'atteindre son objectif de réduction d'intensité carbone de 40 à 45% en 2020 par rapport à 2005. L'intensité carbone mesure la quantité de CO2 émise par unité de Produit intérieur brut (PIB).

La Chine s'est engagée à produire 15% de son électricité à partir de ressources renouvelables, en priorité hydraulique et éolienne, en 2020. "Nous allons prendre l'initiative de tenir cet engagement même si la tâche s'annonce difficile", a déclaré Zhang dans une interview au site Sina.com.

La Chine est aujourd'hui dépendante du charbon à plus de 70% pour ses besoins énergétiques. Mais, si la transition vers des sources d'énergie "vertes" est plus que souhaitable dans ce pays qui compte 1,3 milliard d'habitants, les barrages qui permettent de produire l'électricité d'origine hydraulique posent eux aussi des problèmes sociaux et environnementaux. Ils exigent souvent d'importants déplacements de population, comme ce fut le cas pour la construction du barrage des Trois-Gorges sur le Yangtsé, et leur multiplication pourrait favoriser les glissements de terrain et les coulées de boue dans les régions montagneuses, selon leurs détracteurs.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés