La croissance chinoise fléchit

Bloomberg

L'économie chinoise, deuxième de la planète, ne devrait croître que de 7,7% cette année, contre 9,3% l'an dernier, mais le risque d'un atterrissage brutal est "faible" et la croissance devrait s'accélérer en 2013, à 8,1%.

"La croissance va ralentir cette année en Chine, à 7,7% contre 9,3% l'an dernier, en raison d'exportations plus faibles et d'une croissance des investissements moins rapide", a estimé la Banque mondiale (BM dans son dernier rapport sur l'Asie de l'Est et le Pacifique publié à Singapour.

La BM s'attendait jusqu'à présent à une progression de 8,2% de l'économie chinoise pour cette année.

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) chinois devrait cependant s'accélérer à nouveau en 2013, avec une progression de 8,1%, grâce notamment aux effets des mesures de relance gouvernementales et de la hausse attendue des investissements, précise la BM.

"Le ralentissement de la Chine cette année est significatif et certains craignent qu'il puisse encore s'aggraver", met en garde la BM, estimant cependant qu'il ne faut pas s'attendre à une chute vertigineuse de la croissance.

"Le risque d'un atterrissage forcé (de l'économie chinoise) reste faible", estime la BM.

Le ralentissement chinois devrait entraîner dans son sillage l'ensemble des pays en développement de l'Asie de l'Est et du Pacifique, dont la croissance plafonnera à 7,2% cette année, soit un point de moins que l'an dernier. Les pays dits "en développement" de la région ne comptent notamment pas le Japon et l'Australie, selon la définition de la Banque.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés