Le Pakistan en ébullition sur le sort du Cachemire

©AFP

Le Cachemire, coupé du monde après la décision de New Delhi de supprimer son statut d'autonomie, était ce mardi sous haute tension, certains habitants faisant état de soldats omniprésents et de manifestations. Au moins six personnes ont été blessées.

Plusieurs manifestations ont eu lieu ce mardi au Pakistan, au lendemain de la révocation par l’Inde de l’autonomie constitutionnelle de la partie du Cachemire qu’elle contrôle et que le Pakistan revendique. Des rassemblements ont eu lieu à Muzaffarabad, la plus grande ville du Cachemire pakistanais, à Lahore (Est), Karachi (Sud) et dans la capitale Islamabad. La puissante armée pakistanaise a fait savoir qu’elle "se tient fermement" aux côtés des habitants du Cachemire. "Nous sommes prêts et nous ferons tout pour remplir nos obligations", a déclaré le général Qamar Javed Bajwa.

©AFP

Sur place, le Cachemire restait coupé du monde ce mardi: tous les moyens de communication y sont bloqués depuis dimanche soir, les déplacements et rassemblements interdits.

New Delhi avait procédé à un lourd déploiement sécuritaire en amont pour empêcher tout embrasement. Plusieurs responsables régionaux sont en détention. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés