Le président taïwanais remporte les élections

Ma Ying-jeou, le président taïwanais réélu. (Photo: AFP)

Le président sortant, Ma Ying-jeou, a recueilli 51,6% des voix contre 45,6% pour la candidate de l'opposition, Tsai Ing-wen.

Le président sortant, le nationaliste Ma Ying-jeou, a été réélu samedi pour un deuxième mandat à Taïwan, un résultat susceptible de rassurer aussi bien la Chine que les Etats-Unis. Ma, 61 ans, s'est engagé à poursuivre la politique de détente avec Pékin.

Les observateurs prédisaient un scrutin serré mais la commission électorale a annoncé que Ma Ying-jeou, du Kuomintang, avait recueilli 51,6% des voix contre 45,6% pour la candidate de l'opposition, Tsai Ing-wen.

"Nous avons gagné", a lancé Ma à la foule de ses partisans en liesse réunis au siège de son parti malgré une pluie battante."Au cours des quatre prochaines années, les relations entre les deux rives du détroit (de Formose) seront plus pacifiques, marquées par une  plus grande confiance mutuelle et les risques de conflit seront moindres", a-t-il ajouté.

Tsai a reconnu sa défaite et a annoncé qu'elle démissionnait de ses fonctions à la tête du Parti démocrate progressiste (PDP), principale formation d'une coalition indépendantiste.

Ma a cependant remporté une victoire de moindre ampleur que celle obtenue en 2008 avec 17 points d'avance sur le candidat du PDP.

Les nationalistes du Kuomintang ont aussi reculé aux élections législatives organisées simultanément même s'ils conservent une majorité de 65 sièges sur 113 à l'assemblée, contre 81 dans la chambre sortante, selon les projections des chaînes de télévision.

"Nous allons continuer à laisser l'économie prospérer, à préserver la paix et les relations amicales entre les deux rives du détroit afin d'obtenir davantage de résultats concrets en matière de coopération dans des domaines importants", a réagi le président d'honneur du Kuomintang, Lien Chan.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés