Le typhon Hato tue à Macao

©REUTERS

Hong Kong et Macao particulièrement touchées par le typhon Hato qui sévit actuellement dans la région avec des rafales de 207 kilomètres par heure. Un nouveau cyclone tropical est attendu dimanche.

Le typhon Hato a provoqué la mort de neuf personnes à Macao, le paradis des joueurs, après avoir déferlé sur le territoire voisin de Hong Kong placé en état d'alerte maximale. 

Environ 48 heures après le passage de la tempête sur le sud de la Chine, l'ancien comptoir portugais tentait de réparer les dégâts et son gouvernement essuyait de nombreuses critiques face à son manque de préparation.

Le gouvernement de Macao annonce la découverte du corps d'un homme dans un parking, ce qui porte à neuf le nombre de personnes qui ont péri à cause de la tempête. Huit autres personnes sont mortes en Chine.

A Hong Kong, les vents et les fortes pluies ont cloué au sol des centaines d'avions et provoqué la fermeture de la Bourse. Plus de 120 personnes ont été blessées mais la ville ne déplore aucun mort.


Les services météorologiques ont déclenché le signal d'alerte 10, le niveau maximum, pour la troisième fois seulement depuis que l'ancienne colonie britannique a été restituée à la Chine en 1997.

©REUTERS

Au plus fort de la tempête, des vagues géantes s'écrasaient sur les côtes et certains quartiers étaient inondés à hauteur des genoux.

©AFP

Le vent soufflant en rafales de 207 kilomètres par heure a arraché des échafaudages, des grues et fait exploser des vitres. Des rues étaient coupées par les arbres. 

La tempête est passée à 60 kilomères de Hong Kong avant de toucher terre à Zhuhai, dans le sud de la Chine, où des milliers de personnes avaient été évacuées par précaution mardi, selon Chine Nouvelle.

©AFP

Hong Kong est régulièrement affectée par des typhons entre juillet et octobre mais il est rare que les tempêtes la touchent directement.

La plus violente s'est produite en 1962. L'oeil du typhon Wanda était passé sur la ville où des rafales de 284 km/h avaient été enregistrées. Cent trente personnes avaient été tuées et des milliers d'habitations avaient été rasées, faisant 72.000 sans abris.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés