Le yuan au plus haut sur le marché interbancaire

Le yuan a atteint lundi son plus haut niveau en cinq ans sur le marché interbancaire, à 6,8089 contre le dollar, a annoncé l'agence Dow Jones Newswire.

Le yuan a atteint son plus haut niveau en cinq ans sur le marché interbancaire, selon l'agence Dow Jones Newswire, à 6,8089 contre le dollar lundi, deux jours après l'engagement de la Banque centrale en faveur d'une plus grande souplesse des taux de change.

Il s'agit de son plus haut niveau depuis la réévaluation de quelque 2,1% vis-à-vis du dollar du 21 juillet 2005. Le taux de change était alors passé de 8,28 yuans à 8,11 contre le dollar.

La Banque centrale de Chine a fixé lundi matin un cours pivot de 6,8275 contre le dollar -- inchangé par rapport à vendredi.

Une fois ce cours quotidien fixé, le yuan est autorisé à fluctuer vis-à-vis du dollar dans une bande de plus ou moins 0,5%.

Les gains de la monnaie chinoise sur le marché interbancaire interviennent alors que la Banque centrale s'est dite prête au cours du week-end à poursuivre la réforme du mécanisme de taux de change du yuan, tout en avertissant que les ajustements ne se feraient pas en une seule fois.

Ces déclarations ont été largement interprétées comme la fin du lien fixe yuan-dollar, adopté à l'été 2008, et le signe que la devise chinoise allait de nouveau être autorisée à s'apprécier.

Il y a deux ans, la Chine a de nouveau chevillé sa monnaie au billet vert, à quelque 6,8 yuans contre le dollar, après trois ans d'appréciation continue.
Si le yuan s'est apprécié de facto ces derniers mois devant un euro en perte de vitesse, il n'a pas bougé vis-à-vis du dollar, au grand dam des Etats-Unis, virulents critiques de la sous-évaluation de la monnaie chinoise.

Les déclarations du week-end de la Banque centrale n'ont d'ailleurs pas apaisé les parlementaires américains qui mènent le combat contre cette sous-évaluation donnant un grand avantage compétitif aux exportations chinoises. L'influent sénateur américain, Charles Schumer, a indiqué dimanche qu'il entendait faire avancer "dès que possible" un projet de loi en gestation visant à imposer des sanctions sur les importations chinoises.
Il a relevé que moins de 24 heures après avoir annoncé vouloir une plus grande souplesse dans la fluctuation de sa monnaie, la Chine a indiqué que l'ajustement du taux de change du yuan ne se ferait pas en une seule fois, mais de façon "graduelle".

"Un jour à peine après tout le foin fait autour de la décision des Chinois de finalement changer de politique, ils reculent déjà", a souligné M. Schumer. "Cela justifie notre scepticisme initial", a-t-il ajouté.

Les marchés en Chine semblent néanmoins avoir gagné en confiance après ces déclarations de la Banque centrale. La Bourse de Shanghai a enregistré une hausse de près de 2% durant la séance matinale, selon des courtiers.
"L'annonce d'une réforme monétaire est un grand signal positif pour le marché", a commenté Shen Jun, analyste de Bank of China Internationa

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés