Menace d'éruption du volcan Taal aux Philippines

Le volcan Taal se trouve au milieu d'un lac de cratère dans une zone très appréciée des touristes. ©AFP

Le volcan Taal, aux Philippines, est entré en activité dimanche. Ce lundi matin, des fontaines de lave sont visibles sur ses flancs. On craint une éruption imminente. Des milliers de personnes ont été évacuées.

Le volcan Taal crache de la lave et une gigantesque colonne de cendres et de fumée. Des éclairs zèbrent le ciel. Une fine pellicule blanche recouvre les maisons.

Le volcan crache cendres et fumée. ©AFP

Taal, situé à 65 km de Manille aux Philippines, s'est réveillé dimanche, accompagné d'une série de séismes. Des centaines de vols internationaux sont déjà annulés. Les autorités ont déjà évacué 45.000 personnes, y compris des touristes. Les écoles situées dans la région du volcan, les bureaux du gouvernement et la Bourse philippine sont fermés. Les spécialistes craignent une éruption explosive imminente.

Il y a déjà une victime: à Calamba, au sud de Manille et au nord du volcan, un homme est mort dans un accident de voiture, aveuglé par une pluie de cendres.

En pleine zone touristique

Ce volcan se trouve au milieu d'un lac de cratère dans une zone très appréciée des touristes. Il est l'un des plus actifs de l'archipel, qui est une zone d'intense activité sismique du fait de sa position sur la Ceinture de feu du Pacifique. Celle-ci désigne ces zones où les plaques tectoniques entrent en collision, provoquant séismes et activité volcanique réguliers.

Les sismologues des services gouvernementaux ont détecté le magma qui monte en direction du cratère. Le Phivolcs, l'Institut de volcanologie et sismologie des Philippines,  a indiqué que des débris ayant jusqu'à plus de 6 centimètres de diamètre étaient retombés dans les zones entourant le cratère.

La dernière éruption du Taal date de 1977.

L'éruption a débuté dimanche par une explosion de vapeur d'eau sous pression et de roches et l'apparition d'une colonne de 15 kilomètres de haut. Lundi matin, des "fontaines" de lave étaient visibles sur le volcan, selon l'Institut de volcanologie et sismologie des Philippines. ©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés