Publicité
Publicité

Répit nerveux en Russie avant la présidentielle

Le pays observait samedi une "journée du silence" conformément à la législation électorale qui interdit toute campagne la veille du vote. Les derniers sondages, publiés fin février, créditent M. Poutine d'une probable victoire au premier tour, avec environ 60% des voix.