Publicité
epinglé

Une gifle qui coûte cher

©REUTERS

Le 9 avril dernier, la sortie shopping de l’épouse de l’ambassadeur de Belgique en Corée du Sud tourne au scandale diplomatique. L’ambassadeur belge, Peter Lescouhier, cessera son activité dès l’été.

Dans un quartier chic de Séoul, Xiang Xueqi, la femme de l’ambassadeur entame la session shopping qui fera perdre le job de son époux. Pas question de détournement de fonds ou d’achats abusifs, mais un agissement plutôt… brutal.

Tout commence par un essayage dans les allées de la boutique. Ce comportement peut sembler anodin, mais éveille certains soupçons auprès des employées. Une heure plus tard, l’épouse du diplomate quitte la boutique, sans la moindre trouvaille. Mais l’histoire ne s’arrêtera pas là.

Une assistante décide tout de même de poursuivre Xiang Xueqi à la sortie du magasin, la soupçonnant de quitter l’établissement avec une tenue qu’elle venait d’essayer. Et là, aucune marche arrière n’est possible. Les images des caméras de sécurité devenues virales, montrent Xiang Xueqi tirer sur le bras de l’assistante et gifler violemment une autre employée qui s’était interposée pour aider sa collègue. C’est fait, l’acte est posé. Même si l’ambassadeur tente de s’excuser au nom de sa femme, hospitalisée peu après, les critiques s’affolent.

"Il est dans l’intérêt de nos relations bilatérales de mettre fin au mandat de l’ambassadeur Lescouhier en Corée du Sud cet été."
Sophie Wilmès
Ministre des Affaires étrangères (MR)

La femme est d’origine chinoise et selon Linde Desmaele, chercheuse à l’ULB, elle a peut-être été victime d’un sentiment anti-chinois. De plus, elle décide de réclamer son immunité diplomatique, ce qui dérange les citoyens coréens même si, plus tard, la Belgique l’a finalement levée. Ils estiment que ses excuses ne sont pas à la hauteur de ce qui est imposé dans leur culture et que la justification de l’acte n’est pas pertinente.

Toute la Belgique visée

Et les conséquences sont lourdes… Un jeune homme belge, célèbre en Corée, Julian Quintart, fut attaqué sur les réseaux et certaines de nos marques nationales, telles que Godiva, Stella Artois ou Kipling ont été affublées de critiques.

Ce 28 mai, la sentence tombe dans un communiqué officiel: "La ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès a décidé qu’il était dans l’intérêt de nos relations bilatérales de mettre fin au mandat de l’ambassadeur Lescouhier en Corée du Sud cet été".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés