Angel Gurria reconduit à la tête de l'OCDE jusqu'en 2021

©AFP

Sous sa direction, l'Organisation est devenue un centre d'expertise consulté par des dirigeants du monde entier sur les sujets les plus divers.

Les 34 pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont décidé à l'unanimité de confier au Mexicain Angel Gurria son troisième mandat de secrétaire général, selon un communiqué publié mardi.

Gurria, qui a remis l'OCDE sur le devant de la scène internationale depuis qu'il en a pris le commandement en 2006, restera ainsi à sa tête jusqu'en 2021. "Cette décision unanime est une reconnaissance de l'action (de M. Gurria) pour bâtir une organisation plus pertinente, plus ouverte et plus sociale", a expliqué l'OCDE dans un communiqué.

Agé de 65 ans, M. Gurria s'était illustré avant l'OCDE par son action au gouvernement mexicain, en particulier comme ministre des Finances de janvier 1998 à décembre 2000. Il avait alors contribué à sortir le pays d'une grave crise économique et financière, notamment en renégociant sa dette extérieure.

Sous sa direction, l'OCDE, dont l'histoire remonte à la fin de la Deuxième guerre mondiale et qui a pendant la Guerre froide porté les intérêts économiques du camp occidental, est devenue un centre d'expertise consulté par des dirigeants du monde entier sur les sujets les plus divers. L'organisation est toutefois régulièrement critiquée pour ses orientations libérales, et pour une vision du monde considérée comme trop proche des intérêts des économies développées.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés